• Accueil
  • L’ODEF veut atteindre les 100% de sa prévision annuelle de reboisement

L’ODEF veut atteindre les 100% de sa prévision annuelle de reboisement

L’ODEF veut atteindre les 100% de sa prévision annuelle de reboisement

L’ODEF veut atteindre les 100% de sa prévision annuelle de reboisement

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La petite saison des pluies vient de commencer dans la région méridionale du pays, ce qui augure une bonne nouvelle pour les reboiseurs privés et publics.

Comme c’est le cas de l’Office de Développement et d’Exploitation des Forêts (ODEF) qui vient de relancer ses activités de reboisement dans le village d’Avedzé dans la forêt classée d’ETO LILI à 45 km à l’Ouest de la ville de Tsévié.

Tôt ce matin du 1er septembre 2022, les ouvriers et les premiers responsables de l’ODEF ont pris d’assaut le site des 5 hectares déjà aménagés pour planter 8500 plants de teck.

Selon le DG de l’ODEF, Lt Col Pyoabalo Alaba,  depuis le lancement de la campagne à ce jour, l’ODEF a  mobilisé 803 632 plants toutes espèces confondues dont 560 632  produits sur fonds propres de l’office et 243 000 mobilisés sur financement du budget d’investissement et d’équipement et du Fonds National de Développement Forestier. Une mobilisation de plants qui a permis à l’ODEF  de reboiser 234 ha sur 328 ha prévus, soit 71% de la prévision annuelle.

L’ODEF dispose actuellement d’un stock d’environ 160 800 plants. Ces plants restants vont lui  permettre de poursuivre la mise en terre de ces derniers dans les régions des plateaux et maritime avec la reprise des pluies. Ainsi au cours de cette petite saison pluvieuse, 94 ha, seront reboisés pour atteindre la cible qu’il s’est fixée.

La principale essence plantée est le teck, pour sa valeur économique. Outre le teck, l’ODEF reboise aussi gmelina, eucalyptus, senna siamea, anogeissus leiocarpus pour le bois énergie et fait la promotion du Pterocarpus erinaceus, et cola gigantea.

L’ODEF veut atteindre les 100% de sa prévision annuelle de reboisement
Une impressionnante plantation d’eucalyptus réalisée par l’ODEF

Ces différentes essences sont reboisées a souligné le DG pour répondre à la double ambition quinquennale et décennale du reboisement et également permettre au pays d’honorer ses engagements vis-à-vis de la communauté internationale dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques.

Créé par décret n°71-204 du 13 Novembre 1971, l’ODEF a pour mission spécifique d’étendre les couvertures forestières du pays. Pour y arriver l’office à une stratégie pour mobiliser les riverains de ses plantations. Il s’agit de créer des emplois verts pour les jeunes à travers les activités de reboisement notamment, le sarclage, le piquetage, la trouaison, la mise en terre des plants, le suivi. Ce que nombre de jeunes font de façon temporaire ou permanente.

L’Office se soucie de l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines. Ainsi chaque année à l’issue des ventes des produits, des ristournes sont versées aux communautés pour la réalisation des œuvres socialo-communautaires, notamment les écoles, les centres de santé, les pistes et les forages.