• Accueil
  • Les journalistes invités à jouer leur rôle d’éveilleur de conscience pour un reboisement intensif

Les journalistes invités à jouer leur rôle d’éveilleur de conscience pour un reboisement intensif

Les journalistes invités à jouer leur rôle d’éveilleur de conscience pour un reboisement intensif

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

En prélude à la journée nationale de l’arbre, qui sera célébrée le mardi 1er juin 2021, le ministère de l’environnement et des ressources forestières  a organisé au centre semencier de Davié, ce 28 mai 2021, une conférence de presse. Coanimée par le ministre de l’environnement et des ressources forestières, FOLI-BAZI Katari et son collègue de la communication et des  médias, porte- parole du gouvernement, Prof. AYEWOUADAN Akodah.

Cette conférence  a été l’occasion pour les membres du gouvernement d’informer les journalistes sur les innovations apportées au 1er juin 2021 et les différentes stratégies que le gouvernement compte mettre en œuvre pour réussir le reboisement systématique de grande envergure.
L’innovation a commencé par le lieu de la conférence. C’est sous les arbres en plein air que  cette conférence a eu lieu. Tour à tour, les deux membres du gouvernement ont fait l’état des lieux du reboisement au Togo, dont le  taux est actuellement de 0,14℅ soit  en moyenne 2000 ha par an contre celui de la déforestation qui est de 0,42% soit 5679 ha par an.

Au regard de ces statistiques, si rien n’est   fait dans 10 ans le pays sera désertique.
C’est la raison pour laquelle le gouvernement a décidé d’innover et d’inverser la tendance dans les années à venir.
Pour cette année 300 000 plants seront mis en terre avec un suivi réguler le 1er juin. A partir du 2 juin, jusqu’à la fin du mois de septembre le reboisement va se poursuivre sur toute l’étendue du territoire.

L’objectif poursuivi est d’atteindre d’ici à 2025 une couverture forestière de 25 ℅.
A cet objectif qui constitue l’engagement du ministère de l’environnement, vient s’ajouter l’ambitieux programme de 1 milliard d’arbres plantés d’ici à 2030.
Les journalistes ont compris la vision du gouvernement à court et long terme qui fera du Togo un pays forestier.

Campagne de reboisement

Les inquiétudes soulevées au cours de conférence de presse sont entre autres, les problèmes fonciers, les essences disponibles, l’éducation à l’écocitoyenneté, le problème de suivi et d’entretien  les feux de végétation etc. Toutes ces inquiétudes ont été levées par les ministres qui ont demandé aux journalistes d’accompagner le processus pour une grande mobilisation de la population afin de faire de cette campagne une réussite.