• Accueil
  • Le Togo dispose désormais d’une stratégie de la finance climat avec deux nouvelles entités en voie d’accréditation

Le Togo dispose désormais d’une stratégie de la finance climat avec deux nouvelles entités en voie d’accréditation

Le Togo dispose désormais d’une stratégie de la finance climat avec deux nouvelles entités en voie d’accréditation

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

L’atelier de validation des entités d’accès direct au fonds vert pour le climat et de la stratégie de la finance climat s’est tenu à Lomé le 12 mai 2022. Il a été coorganisé par le ministère de l’environnement et des ressources forestières et l’institut mondial de la croissance verte (GGGI). Les entités potentielles à l’accréditation sont issues des institutions financières et publiques. C’est le secrétaire général, Lt/Col. DIMIZOU A. Koffi, représentant du ministre de l’environnement et de ressources forestières qui a ouvert les travaux en présence du représentant résident de l’institut mondial de la croissance verte et de Mme YAOU Mery, Autorité Nationale Désignée (AND) du Togo.

Les entités accréditées au Togo sont en nombre infime. Pour augmenter ce nombre, le pays a bénéficié d’un appui de renforcement de l’accès direct du Togo au FVC et appui au développement de la stratégie de financement climat. Le GGGI chargé de sa mise en œuvre a recruté un consortium d’experts d’élaboration du rapport de sélection de potentielles entités.

Les cinq candidatures déposées au niveau de l’autorité nationale désignée du Togo sont : Togo Invest, ODEF et le ministère de l’eau au titre du secteur public puis le Label d’Or et ECOBANK pour le compte du secteur privé. A l’issue de l’auto-évaluation de leurs capacités par l’expertise de l’institut mondial pour la croissance verte (GGGI), seuls Togo Invest et Ecobank ont pu tirer leur épingle du jeu et sont invités à poursuivre le processus pour l’accréditation d’accès direct au GCF pour le Togo.

Au cours de cet atelier, les environnementalistes, les experts en climat et personnes ressources ont validé aussi la stratégie pour la finance climat du Togo après son amélioration. Cette stratégie a pour vision d’appuyer l’ambition du Togo à contribuer à l’atteinte des objectifs globaux de l’Accord de Paris et la volonté de tirer parti des opportunités offertes par sa mise en œuvre.

La mise en œuvre effective de la stratégie de mobilisation de la finance climatique nécessite dans le court terme, l’identification et la mise en œuvre de certaines actions immédiates qui permettent d’amorcer le processus. Ces actions immédiates ou prochaines incluent entre autres :

La finalisation dans les meilleurs délais du processus de sélection des potentielles institutions nationales dans le processus d’accréditation auprès du GCF, la familiarisation des nouvelles entités nationales accréditées aux opportunités du GCF. A cela s’ajoute le renforcement des processus de coordination des bailleurs des fonds afin d’assurer la visibilité des plans, projets et opportunités pour la finance climatique au Togo et la complémentarité de leurs efforts

Le renforcement de l’approche proactive et stratégique à travers un dialogue constant avec les financeurs internationaux et les parties-prenantes nationales, en particulier le secteur privé et la mise sur pied d’un plan de mise à jour périodique de la présente stratégie en tenant compte des informations et orientations prioritaires du pays.