• Accueil
  • Le ministre FOLI-BAZI Katari a accordé une audience à Son Excellence, Meshal Hamdan Al Rogi de l’Arabie Saoudite

Le ministre FOLI-BAZI Katari a accordé une audience à Son Excellence, Meshal Hamdan Al Rogi de l’Arabie Saoudite

Le ministre FOLI-BAZI Katari a accordé une audience à Son Excellence, Meshal Hamdan Al Rogi de l’Arabie Saoudite

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le ministre de l’environnement et des ressources forestières, FOLI-BAZI Katari, a reçu ce 22 juin 2022, l’ambassadeur d’Arabie Saoudite, Son Excellence, Meshal Hamdan Al Rogi. Au centre des échanges, le partage d’expérience sur le reboisement et la restauration des paysages forestiers.

Les deux pays ambitionnent augmenter leur couverture forestière. Pour cela ils comptent mettre en terre des milliards de plants. L’Arabie Saoudite ayant déjà une riche expérience le Togo veut s’en expirer.

Lors de l’audience, le ministre FOLI-BAZI a expliqué à l’ambassadeur, Meshal le contenu de la feuille de route gouvernementale. Selon cette feuille de route, le Togo veut atteindre les 25% de couverture forestière d’ici à 2025 et mobiliser les moyens afin de reboiser jusqu’en 2030, le milliard de plants.

Pour le ministre, le Togo souhaite collaborer avec son pays sur la longue expérience qu’il a dans le reboisement des milliards de plants dans le Moyen Orient en général et en Arabie Saoudite en particulier. Ce qui a amené la communauté internationale à citer ce pays en exemple lors des grandes rencontres sur le climat.

Pour finir le ministre a salué la coopération agissante entre les deux pays, fruit de l’excellence des relations qui existent entre les deux chefs d’Etat, saoudien et togolais.

Prenant la parole le diplomate saoudien a félicité le Togo pour cette politique de protection de la nature surtout que le pays bénéficie d’une pluviométrie assez bonne.

Son Excellence Meshal a égrené les différents projets financés par le Fonds saoudien et le centre du Roi Salmane pour le secours et les œuvres humanitaires au Togo, notamment dans l’énergie, les infrastructures et autres.

Sur le partenariat en matière d’environnement, ce dossier sera inséré dans le programme de son ministre des affaires étrangères qui sera bientôt au Togo avec des investisseurs saoudiens.

Avant de se séparer les deux autorités ont fait le tour d’autres sujets tels que l’organisation du Hadj, la lutte contre le Corona virus et la religion musulmane. Une religion de paix et de cohésion pacifique.