• Accueil
  • Lutte contre les changements climatiques : un projet de 10 communes climato-intelligentes a été lancé

Lutte contre les changements climatiques : un projet de 10 communes climato-intelligentes a été lancé

Lutte contre les changements climatiques : un projet de 10 communes climato-intelligentes a été lancé

Lancement du projet communes climato-intelligentes

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le ministre de l’environnement et des ressources forestières, FOLI-BAZI Katari a lancé ce 9 juin 2022 à Lomé, le projet d’assistance technique pour le développement d’une méthodologie de création de communes climato- intelligentes. Un projet couplé de l’élaboration de plans d’actions d’adaptation et d’atténuation au changement climatique au Togo de quatre communes qui se feront distinguer sur les 10 concernées par le projet. Ce nouveau projet de 12 mois bénéficie de l’appui technique et financier du PNUD et du centre et réseau de technologies climatiques (CTCN).

L’objectif principal de l’initiative est d’appuyer 10 communes dans leur transformation en communes climatiquement intelligentes par la définition des modèles intégrés de planification urbaine résiliente et à faible émission de carbone à mettre en place pour cette transformation.
La présente initiative selon le représentant, résident du PNUD, ALIOU  DIA est une occasion unique devant aboutir à une croissance économique durable qui entraîne une amélioration du bien-être des populations et de l’équité sociale tout en réduisant de manière significative les risques environnementaux, notamment la pénurie des ressources et l’impact des changements climatiques.
En lançant ce nouveau projet en faveur de certaines communes, le ministre FOLI-BAZI  Katari a remercié les maires des communes identifiées et leur a demandé de mettre tout en œuvre pour la réussite dudit projet afin que ce dernier puisse être porté à échelle.

Le ministre a exhorté les maires concernés à une franche collaboration et une participation active au processus de collecte et d’analyse des données pour le développement de la méthodologie.
Les communes concernées sont Lacs 1 et Yoto 2 dans la région maritime, Agou1 et Kloto1 dans les plateaux, Tchaoudjo 4 et Mô1 dans la centrale Dankpen2 et Kéran1 dans la Kara et Oti-Sud1 et Kpendjal1 pour le compte de la région des Savanes, à raison de 2 communes par région.

Critères de sélection
Les 10 communes ont été sélectionnées sur la base  de la vulnérabilité climatique, le taux de pauvreté, la densité de la population, la situation géographique et la disponibilité des maires à accompagner le projet.