• Accueil
  • Vulgarisation des foyers améliorés dans les écovillages

Vulgarisation des foyers améliorés dans les écovillages

Vulgarisation des foyers améliorés dans les écovillages

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Le ministère de l’environnement et des ressources forestières a lancé le 26 avril 2021 à Ando-Kpomey, une localité située à 65 km au Nord-Ouest de Lomé dans la préfecture de l’Avé, une campagne de distribution de 1500 foyers améliorés dans les sept (7) écovillages que compte le pays. Cette activité s’inscrit dans le cadre de mise en œuvre du projet écovillage.

C’est le Lt Col. DIMIZOU Koffi, secrétaire général du ministère de l’environnement et des ressources forestières qui a donné le ton de cette distribution, prévue pour se poursuivre dans les autres localités.

Les femmes d’Ando-Kpomey, étaient visiblement fières pour avoir reçues chacune un foyer amélioré. Fabriqués à l’aide du fer Galbanisé avec un peu de céramique, ces foyers au nombre de 110 distribués à tous les ménages de cet écovillage pilote de 500 habitants, ont plusieurs avantages.
Sur le plan sanitaire, ils permettent aux ménages d’éviter les maux d’yeux et  les infections respiratoires liés à la fumée qui se dégage du bois de chauffe, lors de la cuisson.
Sur le plan environnemental, ils réduisent significativement, les émissions des gaz à effets de serre.

Ce geste envers les ménages  vient s’ajouter à la longue liste des actions concrètes menées par le gouvernement et ses partenaires, en l’occurrence le PNUD, afin d’améliorer les conditions de vie des populations.

Les actions antérieures se résument entre autres, à la réalisation d’une mini-centrale solaire de 5 KWA pour l’éclairage public et l’accès des ménages à l’électricité, l’installation d’une plateforme multifonctionnelle hybride, la réalisation d’un forage, à l’aménagement des étangs piscicoles, et à l’appui en matériel pour lutter contre les feux de végétation et protéger, ainsi la forêt communautaire d’Ando kpomey de plus de 120 hectares.

En rappel, un écovillage, est un ensemble d’habitats de taille moyenne, où la priorité est de placer l’homme et l’environnement au centre de tous les intérêts. Actuellement le Togo compte 7 écovillages et ambitionne atteindre à court termes 10 autres d’ici 2025 et  à long termes 500 d’ici 2050.