• Accueil
  • Les membres de l’association des femmes du ministère en charge de l’environnement (AFME) sont à l’école du genre et des changements climatiques

Les membres de l’association des femmes du ministère en charge de l’environnement (AFME) sont à l’école du genre et des changements climatiques

Les membres de l’association des femmes du ministère en charge de l’environnement (AFME) sont à l’école du genre et des changements climatiques

L'AFME à l’école du genre et des changements climatiques

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Au Togo, le principal défi à relever face au dérèglement climatique est le problème de la pauvreté qui touche plus de 55 % de la population togolaise en général et des femmes en particulier. Face à cette situation le gouvernement n’est pas resté les bras croisés, il a depuis des années multiplié des efforts et initiatives en matière de lutte contre le réchauffement climatique, en ratifiant la Convention-cadre des Nations-Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) et prie bien d’autres engagements dans ce sens.

Pour donner les outils nécessaires aux membres de l’AFME entant qu’acteurs principaux dans l’utilisation des ressources naturelles tout comme leurs consœurs d’une part et d’autre part, en tant que des responsables chargées d’accompagner les communautés rurales à mieux gérer durablement les ressources naturelles qui les entourent, le ministère de l’environnement a décidé d’outiller son personnel féminin sur le genre et les changements climatiques.

Il s’agit pour le ministère de renforcer les capacités des membres de l’AFME en vue de susciter en eux l’envie d’améliorer leurs performances pour contribuer à l’atteinte des objectifs fixés au sein du département en matière de lutte contre le changement climatique.

Spécifiquement il est important de maîtriser la notion du genre, le concept de changement climatique, le lien entre le genre et le changement climatiques, les causes et les conséquences de changement climatique et les différentes stratégies de lutte contre le réchauffement climatique.

Durant les trois jours  de travaux, les connaissances sur les mesures d’adaptation et d’atténuation au changement climatique seront aussi acquises de même que la feuille de route gouvernementale en particulier, le contenu de celle du ministère de l’environnement et des ressources forestière.

En tant que des femmes qui travaillent dans un ministère paramilitaire, elles doivent savoir les astuces sur comment concilier la vie familiale et celle professionnelle en vue d’améliorer leur performance et contribuer à l’atteinte des objectifs attendus au sein du département conformément à la feuille de route à savoir augmenter la couverture forestière de 25% d’ici 2025, protéger la côte togolaise à environ 90% et veiller à ce que l’importation des véhicules électriques atteigne 3% tout en améliorant la réforme 6 sur la législation .

Cette formation va permettre de créer un nouveau dynamisme au sein des agents féminins du ministère avec une amélioration de performance dans l’exécution des tâches professionnelles et leur contribution significative dans l’atteinte des résultats attendus au sein du département.