• Accueil
  • Le plan d’action NRBC adopté par les experts nationaux

Le plan d’action NRBC adopté par les experts nationaux

Le plan d’action NRBC adopté par les experts nationaux

Le plan d'action de réduction des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC)

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Ces dernières années le monde entier connait des urgences sanitaires à l’instar de la Covid-19 et des déflagrations dans les entrepôts. Au niveau du Togo des cas d’incendie des marchés de Lomé, de Kara ainsi que ceux des usines dans la zone portuaire ont été également enregistrés. Des situations qui interpellent la communauté internationale et les Etats.

Le gouvernement togolais conscient de ces potentiels dangers pour la population et l’environnement a adhéré le 05 août 2013 à l’initiative des centres d’excellence de l’Union Européenne pour la réduction des risques nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (NRBC), lancée en 2010.

Pour une efficacité sécuritaire des biens et des populations, le Togo a finalisé du 03 au 05 août 2022 son plan d’action national de réduction des risques NRBC, objet de validation et formalisé son équipe nationale NRBC par l’arrêté n°015/MERF/SG/DE du 31 mars 2022, a souligné Monsieur Aboudoudjalilou ALASSANI, Point focal national, lors de l’ouverture des travaux. 

En 2 jours cette équipe a revisité le plan d’action dans son ensemble pour se l’approprier et connaître davantage l’initiative NRBC.

L’équipe nationale qui constitue l’un des piliers de l’initiative NRBC a une mission claire. Elle est chargée d’évaluer les besoins nationaux et de soutenir les stratégies nationales en matière de prévention et d’atténuation des risques NRBC. Elle est aussi chargée de formuler et de faire des propositions de projets pour la mise en œuvre de l’initiative à travers le Point Focal National. A l’issue des travaux, les participants venus des ministères en charge de la justice, de la sécurité, de la santé, des armées, du commerce, des transports ont formulé entre autres recommandations : faire l’inventaire de l’ensemble des risques NRBC au Togo, renforcer les capacités des membres de l’équipe, élaborer un manuel de procédure et guide NRBC, élaborer un plan de communication, élaborer les projets et faire de plaidoyer pour leurs financements. Il est aussi important de créer une synergie d’action entre les secteurs impliqués, classer les installations suivant la gravité du risque et faire le suivi etc.