Aller au contenu principal
Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières

Des stratégies pour une meilleure gestion des ressources forestières

Publié le : 12 fév 2021
Des stratégies pour une meilleure gestion des ressources forestières

Impliquer tous les groupes socioprofessionnels de la filière bois dans les actions de reboisement, d'exploitation des forêt et de bois énergie  pour relever les défis de la couverture forestière.

Le Togo comparé à certains de ses voisins n’est pas un pays forestier. Face à cette situation préoccupante, le ministère de l’environnement et des ressources forestières a initié une rencontre avec les acteurs de la filière bois, afin de les impliquer aux réflexions sur les stratégies à mettre en place  pour augmenter la couverture forestière de 24,24%  selon l’inventaire forestier national de 2016 à 25% d’ici à 2025. Cette rencontre dont les travaux ont été dirigés par le ministre FOLI-BAZI Katari a réuni une trentaine d’acteurs, de l’administration forestière, du secteur formel et informel de la filière bois à Atakpamé les 11 et 12 février 2021.
Le taux de déforestation du Togo estimé à 0,73% soit 9280 hectares par an entre 1990 et 2000 est actuellement de 0,21% ce correspond à 2530 hectares par an pour la période 2000 à 2015. Malgré cette tendance de réduction, fruit de plusieurs mesures prises par le gouvernement a dit le ministre FOLI-BAZI, reste toujours élevé ce qui entraine la dégradation des écosystèmes forestiers au fil des années.
L’ambition du pays est de porter à 25% la couverture forestière d’ici 2025 soit le quart du territoire national. Cette vision ne peut se faire sans une volonté politique. Celle-ci sera traduite cette année par un reboisement de grande envergure. Pour sa réussite, il est important de réunir autour de l’administration forestière, les collectivités territoriales, les groupes socioprofessionnels intervenant dans la filière bois notamment les reboiseurs, les exploitants et les commerçants des produits forestiers ligneux ou non ligneux à des échanges fructueux.

Rencontre MERF à Atakpamé


Les communications au programme de cette rencontre de partage et d’échanges ont porté sur les engagements internationaux et nationaux pris par le Togo en matière de forêt, la situation de l’exploitation et des mouvements de produits forestiers de 2016 à 2020 au Togo, quels enseignements tirés ? La situation des irrégularités constatées dans l’exploitation des ressources forestières au Togo. D’autres thèmes sur l’état des lieux des forêts domaniales, enjeux, défis et perspectives et l’exploitation commerciale du bois au Togo ont fait  aussi objet de partage.
A l’issue des travaux, les goulots d’étranglements qui entravent une gestion rationnelle du bois énergie, une gestion durable des ressources forestières et les activités de reboisement ont été identifiés et des stratégies idoines proposées pour ce secteur vital.
Le dernier jour M. ANSARI Shaik de la Plate-forme Industrielle d’Adétikopé (PIA) a partagé ses expériences en matière de reboisement qu’il compte mettre au service des acteurs impliqués pour un partenariat gagnant-gagnant.

 

Top