Aller au contenu principal
Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières

Le projet WACA ResIP veut se faire mieux connaitre

Publié le : 21 déc 2020
Le projet WACA ResIP veut se faire mieux connaitre

  Le ministère de l'environnement et des ressources forestières sensibilise les autorités locales et administratives sur le WACA ResIP

La dégradation du littoral  due à l’érosion côtière devient de plus en plus inquiétante. C’est le mobile qui a amené le gouvernement et ses partenaires à élaborer le projet d’investissement et de  résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA ResIP). Un projet sous-régional qui couvre six pays du littoral côtier Ouest africain dont le Togo. Pour la réussite d’un tel projet, le ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières a décidé de sensibiliser et d’informer les parlementaires, les préfets et les élus locaux des préfectures de Golfe et d’Agoé-Nyivé sur l’état d’avancement dudit projet.
Après 2 ans de mise en œuvre, l’unité de gestion fait le bilan à mi-parcours.  Il se résume à la réalisation des études de faisabilité dont les travaux devront commencer au second trimestre 2021, à l’exécution des sous-projets communautaires et à la mise en place d’une technique urgente de protection des portions les plus menacées entre Agbodrafo et Gbodjomé en attendant les gros ouvrages que sont les épis et les brises lames.  
La rencontre de sensibilisation débutée à Lomé sera couplée de la validation du plan de travail annuel 2021 du projet. La rencontre donne le ton d’une série d’ateliers qui va se poursuivre dans les autres préfectures couvertes par le projet.
Justifiant les raisons de ses rencontres le coordonnateur du Projet, Dr ADOU Rahim a laissé entendre qu’il est nécessaire d’associer les pouvoirs décentralisés dans la mise en œuvre du WACA ResIP  pour qu’ils soient des relais d’information pour une adhésion de leurs populations au projet.
Le directeur du cabinet, Dr KODJO Kudadzé a demandé aux parties prenantes d’être de véritables canaux de partage d’information du projet WACA.
Les travaux de l’atelier porteront entre autres sur les composantes de WACA ResIP, ses grandes actions, le niveau de mise en œuvre et les perspectives pour atteindre des objectifs fixés.
Le projet WACA est une réponse aux risques côtiers. Il a été lancé depuis 2018  et financé par la Banque Mondiale et le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM).

 

Top