Aller au contenu principal
Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières

Plantons des arbres tout en respectant les mesures barrières contre la Covid 19

Publié le : 31 mai 2020
Plantons les arbres tout en respectant les mesures barrières contre la Covid 19


La 44e édition de la journée nationale de l'arbre 2020, placée sous le signe du respect des mesures barrières contre la Covid 19.

Cette année l’invite du ministre de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature, le Prof. David Wonou Oladokoun à l’occasion du 1er juin, journée nationale de l’arbre, est tout autre et pour cause, le respect des mesures barrières contre la Covid 19 lors des activités du reboisement. Surtout que ce dernier mobilise tous les ans plus d’acteurs. Le prof. Oladokoun en s’adressant à ses compatriotes a insisté sur la distanciation sociale au cours de la mise en terre des plants, lors de cette 44e édition de la campagne de reboisement.
Instaurée le 1er juin 1977, la journée nationale de l’arbre est devenue une tradition. Ainsi à la veille de cette date, le 1er responsable chargé de ce portefeuille ministérielle s’adresse à ses compatriotes tout en les invitant à planter des arbres pour accroître le couvert végétal du territoire national. Car ce dernier subit une dégradation dont le taux annuel est de 0,42% pour la période 1990-2015, soit environ 5679 ha/an, selon une étude réalisée par REDD+.
Avec ce taux inquiétant, si rien n’est fait, le Togo qui est loin d’être un pays forestier,  sera dans quelques années désertique.
Parmi les moteurs de la déforestation, figure en bonne place la forte dépendance des populations aux combustibles ligneux, a souligné le ministre qui ajoute qu’une étude réalisée en 2017 sur la dynamique de l’utilisation du bois-énergie au Togo évalue la quantité de bois-énergie consommée au Togo par les ménages et les autres catégories socioprofessionnelles à plus de 7 millions de mètre cube par an. Par ailleurs, les projections indiquent que ces besoins vont augmenter pour atteindre 10 millions en 2030 et doubler en 2050.
Il a aussi salué l’avènement de la décentralisation au Togo, qui offre une belle occasion aux collectivités territoriales de prendre en main la planification et la réalisation des opérations de reboisement tout en impliquant toutes les couches socioprofessionnelles.
« J’exhorte tous les particuliers épris de la cause écologique à accompagner le ministère dans l’atteinte de son objectif de restauration de 1 400 000 ha de paysages dégradés et déboisés à l’horizon 2030. » a dit le ministre.
Cette 44e édition de la journée nationale de l’arbre est  particulière, en raison de l’état d’urgence décrété par le gouvernement pour faire face à la pandémie au Covid-19 et dans le souci de freiner la propagation du coronavirus dans le pays, le ministre a invité toutes les structures publiques et privés, les collectivités locales, les organisations de la société civile, les particuliers et toute autre organisation ayant des projets de reboisement à un respect scrupuleux des mesures de distanciation sociale sur leurs sites.
Le Togo n’est pas seul a financé les actions de reboisement, il a toujours bénéficié de l’accompagnement des partenaires notamment, la FAO, l’Union Européenne, la Coopération Allemande/GIZ, la Banque Mondiale et le PNUD. A tous ces partenaires, le ministre leur a exprimé sa reconnaissance.
Il est important de souligner que les efforts conjugués des pépiniéristes et des services étatiques ont permis de disposer à ce jour, pour la campagne nationale de reboisement 2020, de 5.732.297 plants, toutes essences confondues.

 

Top