Aller au contenu principal

Le PASIET pour palier la faiblesse des statistiques environnementales

Publié le : 29 avr 2019
Le PASIET pour palier la faiblesse des statistiques environnementales

Des statistiques pour une meilleure gouvernance environnementale au Togo

Le Projet d’Amélioration du Système d’Information Environnementale du Togo (PASIET) a été lancé, ce 23 avril 2019 à Lomé par le Ministre de l’Agriculture, de la Production Animale et Halieutique, M. Bataka Koutera assumant l’intérim de son collègue en charge de l’environnement. Il avait à ses côtés, le représentant de la Banque Africaine de Développement (BAD), M. Georges Bohoussou. Ce lancement a été couplé de l’élaboration du Rapport sur l’Etat de l’Environnement au Togo (REET).
Au Togo, tous les diagnostics réalisés ont relevés, le faible niveau de l’information environnementale. Les relations entre les structures de l’information environnementale sont peu coordonnées ou inexistantes. Pour y remédier, le Togo s’est engagé depuis 2014, dans un processus de développement des statiques environnementales. Ce processus vise à renforcer les statistiques de l’environnement en prenant en compte tous les nouveaux développements conceptuels, méthodologiques et stratégiques pour le suivi des Objectifs du Développement Durable (ODD) et d’autres exigences internationales.
Le PASIET qui vient d’être lancé veut contribuer à l’édification et au renforcement d’un mécanisme de surveillance et de mesure des progrès dans le cadre du suivi des ODD ainsi que de la mesure de la durabilité environnementale et écologique. Ce projet va permettre au Togo, de se conformer aux normes internationales avec l’élaboration du premier annuaire des statistiques de l’environnent du pays, du premier recueil méthodologique des statistiques de l’environnement et du Premier Rapport sur l’Etat de l’Environnement du Togo (REET).
 Selon le Cdt Feyssal Moumouni, coordonnateur du PASIET, l’élaboration du premier rapport sur l’état de l’environnement au Togo est importante parce que non seulement, c’est le premier document du genre pour le Togo, mais aussi un outil d’aide à la décision sur la base des informations fournies.

Lancement du projet de statistiques au Togo
Les invités et participants au lancement de PASIET


Les statistiques constituent un dispositif transversal au service de tous les départements ministériels permettant de suivre efficacement les efforts du Togo dans l’atteinte des exigences de ses engagements nationaux, régionaux et internationaux a reconnu le ministre Koutéra Bataka. Il a aussi apprécié l’élaboration du  REET qui constitue, selon lui, une des priorités du Cadre Stratégique d’Investissement pour la Gestion de l’Environnement et des Ressources Naturelles au Togo (CISGERN, 2018-2022). Lequel cadre est arrimé au Plan National de Développement (PND, 2018-2022), plus précisément en son axe 3. 12 : « la gestion durable des ressources naturelles et la résilience aux effets des changements climatiques sont assurés ».
Le projet a bénéficié de l’appui financier du Fonds fiduciaire de la coopération économique Corée Afrique (KOFAEC) géré par la BAD dont le représentant a rassuré le Togo de la disponibilité de son institution à accompagner le Togo dans la mise en œuvre de ce projet dont le coût est estimé à 429 335 dollars pour une durée de 8 mois.

 

Top