Aller au contenu principal
Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de Nature

La CEDEAO renforce les capacités des nationaux en formulation des projets climatiques

Publié le : 15 jan 2019
La CEDEAO renforce les capacités des nationaux en formulation des projets climatiques.

Mettre à contribution les experts nationaux pour des projets éligibles aux Fonds climatiques

Pour renforcer les capacités des 15 pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) en  formulation des programmes et projets éligibles aux mécanismes financiers climatiques, le ministère de l’Environnement et des Ressources forestières a organisé avec l’appui de la CEDEAO, un atelier de formation des experts nationaux sur le développement des projets bancables à soumettre aux Fonds climat. Avant les travaux proprement dit, M. Sama Boundjouw, secrétaire général dudit ministère a procédé à la cérémonie  d’ouverture. Cet atelier débuté ce 15 prendra fin le 18  janvier 2019 à Lomé.
Le Togo fait face à des menaces graves résultant des effets néfastes des changements climatiques, tout comme les autres pays de la sous-région, il est très vulnérable aux  inondations, à la diminution de la pluviométrie, à la désertification, à l’appauvrissement des sols et à l’accélération de l’érosion côtière. Pour y faire face, il s’est lancé dans le programme ‘Readiness’ pour l’accès aux différents fonds notamment le Fonds Vert et les Fonds d’adaptation. Malgré ces actions de préparation, le pays n’a pu soumettre de projets à ses mécanismes pour faute de capacités techniques.
Afin de contribuer à relever ce défi, la commission de la CEDEAO en charge de l’agriculture de l’environnement et des ressources en eaux a initié depuis 2015 plusieurs programmes de renforcement des capacités des Autorités Nationales Désignées (AND) sur les procédures d’accès au Fonds Vert Climat et aux fonds d’adaptation. Après avoir outillés les autorités nationales des pays, c’est le tour des pools d’experts nationaux.
« Cet atelier marque le début d’une série de formation dans les 15 pays de la CEDEAO en vue de disposer dans chacun d’eux des experts pouvant valablement appuyer l’AND à initier et développer des projets répondant aux critères des fonds climat » a laissé entendre, le représentant de la CEDEAO, M. Raoul Kouame.
« A l’issue de cette formation, nous attendons que les acteurs soient outillés en matière de formulation de projets éligibles aux différents fonds climat. Ce qui  nous permettra de mettre en place un groupe d’experts. Ce dernier devra être en mesure d’accompagner l’autorité  nationale désignée dans sa tâche régalienne qui est d’encadrer l’ensemble des préoccupations recensées au niveau du pays » a souligné, M. Agrignan Esso Sam, point focal Fonds Vert Climat.
Une vingtaine de participants issue du secteur public, du secteur privé, des ONG et des institutions de recherche prend part à cette formation. Le Togo est le 1er pays à bénéficier de cette formation.

Les experts en formulation de projets climatiques
Photo des participants

 

Top