Aller au contenu principal

Des recommandations pour une meilleure gouvernance des AP

Publié le : 15 jan 2019
Des recommandations pour une meilleure gouvernance des AP

Désormais, la société civile, les journalistes et l’administration forestière comptent fédérer leurs efforts pour une gestion durable des AP

 

L’atelier des journalistes et Organisations de la Société civile sur le rôle économique et écologique des Aires Protégées (AP) du Togo  tenue à Sokodé a pris fin le 11 janvier 2019.
Après 4 jours d’intenses travaux les participants se sont engagés à accompagner l’administration forestière à continuer la sensibilisation pour un changement de comportement.
Dans le processus de réhabilitation des AP au Togo, le représentant du ministre de l’Environnement et des Ressources forestières, le  Cdt Okoumassou Kotchikpa, a reconnu dans son mot de clôture le rôle essentiel que doit jouer les journalistes et OSC. Il a aussi exhorté les participants à redynamiser les desks environnementaux dans leur organe respectif. Pour finir il a invité journalistes et OSC et le ministère à collaborer pour sauvegarder ce qui reste dans le domaine de la biodiversité à travers des actions concrètes de sensibilisation.
A l’issue des travaux, plusieurs recommandations ont été formulées:
•    Promouvoir la synergie d’actions gouvernementales pour la gestion des AP,
•    Créer un office autonome  de gestion des AP,
•    Organiser un dialogue national sur les AP,
•    Encourager l’écocitoyenneté sur les questions liées aux AP,
•    Mettre en place un numéro vert pour la dénonciation des cas de braconnage et de coupe fauduleuse,
•    Organiser des émissions radios et télé,
•    Mettre en place une plate-forme média,
•    Partager les expériences réussies de gestion des AP avec notre pays.

 

 

Top