Aller au contenu principal

Historique du ministère

Après la période de pacification durant l’époque coloniale, l’administration coloniale s’est penchée sur la mise en valeur et la gestion des ressources de ces colonies. Ainsi, conscients de la valeur des ressources forestières et de leur apport à l’économie nationale, la colonisation allemande démarra d’abord les actions de reforestation depuis les années 1905. La poursuite de ces actions et la gestion   de ces ressources forestières se sont poursuivies de la manière suivante.

DE LA PERIODE COLONIALE A LA CREATION DU SERVICE FORESTIER

 

Déjà en 1905 la politique de l’administration coloniale allemande en matière de reforestation était établie. Le reboisement du territoire fut entamé avec de nouvelles essences comme Tectona grandis (teck) avec l’institution d’une sorte de journée de l’arbre en 1906 avec des primes pour plantation d’arbres à bois utiles.
En 1914 les français succédèrent aux allemands en poursuivant également la gestion des ressources de ce secteur.
L’administration française dans la logique du reboisement entrepris par les allemands pris des mesures juridiques dont le décret du 05 Février 1938 portant organisation du régime forestier du territoire du Togo.
En 1950 l’administration française procéda à la création d’un service forestier du Togo sous mandat de la France.
Avant cette date, les actions en faveur du développement du patrimoine forestier étaient réalisées par le service forestier sous la direction générale de l’agriculture relevant du Ministère de l’économie rurale jusqu’à l’indépendance du pays. Le Togo disposait en ce moment d’une administration forestière bien organisée  avec un seul centre de décision
Depuis l’indépendance du Togo le 27 Avril 1960, le service des Eaux et Forêts est géré par des nationaux. A partir de  cette période jusqu’à nos jours, ce service fut à plusieurs reprises organisé afin de l’adapter aux nouvelles réalités du pays, de répondre aux besoins des populations.

 

MUTATIONS DU SERVICE DES EAUX ET FORETS


A partir de 1963, l’administration forestière a commencé à s’effriter suite à la création de services autonomes comme les pêches et le génie rural qui étaient  parties intégrantes de cette administration.
Cet émiettement de l’administration forestière a été accentué en 1975 par la création des Ministères du Développement Rural et de l’Equipement Rural (devenu Aménagement Rural après). L’ODEF créé en 1971) et la Direction de la Production Forestière (créée en 1976) qui sont des services forestiers étaient placés sous la tutelle du Ministère du Développement rural.
L’administration forestière fut dénommée à partir de cette période Direction des Forêts Chasses et  Environnement sous tutelle du Ministère de l’Aménagement Rural
Par décret n° 88 – 87 du 09 mai 1988 portant organisation et attributions du Ministère de l’Environnement et du Tourisme qui remplace le Ministère de l’Aménagement Rural, il est créé trois directions chargées de la gestion des ressources forestières et des problèmes environnementaux :

 

  • la Direction des Parcs Nationaux, des Réserves de Faunes et de Chasse (D.P.N.R.F.C) ;
  • la Direction de la Protection et du Contrôle de l’Exploitation de la Flore (D.P.C.E.F.) ;
  • la Direction de l’Ecologie Générale et de Réhabilitation du milieu (D.E.G.R.M.).

 

Par ce décret, les deux premières directions gèrent désormais les ressources forestières.
En 2001, le département change de nom en se libérant du secteur touristique et devient ”Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières“ par décret n° 2001 – 203 PR du 19 novembre 2001.

La DPCEF (Flore) devient alors Direction des Eaux et Forêts tandis que la DPNRFC (Faune) devient Direction de la Faune et de Chasse. Il est à noter que le rejet par moment du terme “Eau” est dû au fait que les autorités en charge du département de l’Agriculture (Développement Rural) n’avaient pas compris qu’il s’agissait de la surveillance et protection des cours d’eau, des eaux continentales, des plans, mares et zones humides et non de la gestion de leurs ressources.

 

HISTORIQUE DES MINISTRES

Les Ministres qui ont successivement occupé ce poste sont :

 

 

  • 2010 : 

 

  • 2005 : 

 

  • 2003 :

  •  



Top