Aller au contenu principal
Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières

L’opérationnalisation du projet WACA ResIP, une priorité du nouveau gouvernement

Publié le : 30 oct 2020
L’opérationnalisation du projet WACA ResIP, une priorité du nouveau gouvernement

Le projet WACA ResIP, une réponse aux problèmes d'érosion côtière et des inondations dans la région Maritime

Le 30 octobre dernier, le ministre de l’environnement et des ressources forestières, M. FOLI-BAZI, Katari a eu, une séance de travail avec son collègue de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière, M. TENGUE Kokou. Le centre d’intérêt de cette réunion est le projet WACA ResIP. C’était l’occasion pour le coordonnateur, Dr ADOU RAHIM Alimi de présenter, ce dernier. Selon lui, le taux de décaissement à ce jour est de 8, 81 %. Les gros ouvrages qui vont consommer plus de financements sont attendus d’ici 2022 a-t-il ajouté.
Toujours dans ce cadre, les conclusions de l’étude de faisabilité technique de protection côtière réalisée par le cabinet ARTELIA soumise à validation à la session mixte Benin-Togo ont été présentées aux deux ministres. Selon ce rapport d’avant-projet, il faut 150 milliards de Francs CFA pour la protection du segment Agbodrafo au Togo à Grand-Popo au Bénin. Ainsi la solution proposée sera la construction de 90 épis dont 50 au Togo et 40 au Bénin de longueur variable entre 65 et 75 m.

Séance de travail des ministres TENGUE et  FOLI-BAI sur l'érosion côtière


La technologie de buse en expérimentation au Togo a été aussi abordée et une sortie de terrain proposée aux ministres.
Réagissant ensemble, les deux ministres trouvent qu’il faut aller vite, c’est pourquoi ils ont demandé qu’en attendant la mobilisation des ressources financières plus élevées, il faut faire la politique de ses moyens en utilisant ce qui est disponible pour commencer par sauver ce qui peut l’être, car le désarroi des populations riveraines est grand.
D’autres réunions seront prévues pour faire avancer les dossiers de ce projet qui est une réponse dans la lutte contre l’érosion côtière.
Ce projet est financé par trois partenaires, pour un montant de 55592 millions de dollars US soit  environ 29 milliards de FCFA, répartit comme suit, la Banque Mondiale, 45 millions de dollars US, le Fonds pour l’Environnement Mondial 7532 millions de dollars US et l’Etat togolais pour un montant de 3 millions de FCFA.
Débuté le 20 juillet 2018, WACA ResIP, projet régional de 6 pays côtiers prendra fin au Togo le 31 décembre 2023.

 

Top