Aller au contenu principal
Ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières

La feuille de route du MERF dévoilée

Publié le : 17 oct 2020
La feuille de route du MERF dévoilée

Les contrats de performance pour permettre au MERF d’atteindre sa mission à l’horizon 2025.

Une importante réunion du cabinet a réuni autour du Ministre FOLI-BAZI Katari, les directeurs généraux, centraux et chef de services.  Son objectif est de partager avec ses collaborateurs, les conclusions du séminaire gouvernemental, tenu du 12 au 14 août 20 20 au palais de la présidence sous la présidence du Chef de l’Etat, son Excellence, M. Faure GNASSINGBE.
Il n’y a pas de temps à perdre, il faut aller au concret  pour impacter positivement les populations sur le terrain, a dit en substance le ministre Foli-Bazi dont le département  est à la croisée des autres ministères. Depuis le 13 octobre, c’est chose faite, la feuille de route qu’il doit dérouler durant les 5 prochaines années est connue. Ce tableau de bord s’intègre parfaitement dans le nouveau mandat présidentiel, articulé autour de 3 axes du plan stratégique 2020-2025 puis déclinés globalement en 36 projet et 6 reformes prioritaires.

Feuille de route MERF 2025
 La raison d’être du ministère en charge de l’environnement dans ce gouvernement, c’est de pouvoir mettre en œuvre, le projet 35 : réponse aux risques climatiques, le programme 36 sur la mobilité verte et la reforme 6 qui concerne la législation environnementale.
Il s’agira pour le ministère d’atteindre les objectifs suivant, engager le Togo sur la voie d’un développement durable respectueux de la nature et ses ressources et protéger les togolais des risques climatiques à venir entre autres l’érosion côtière, les inondations, la désertification  et les risques de pollution.
En objectifs chiffrés, le ministère doit atteindre d’ici 2025, un taux de couverture forestière de 25%,  protéger 90% de la côte togolaise contre l’érosion côtière et  augmenter de 3% les ventes annuelles des véhicules neufs pour diminuer les pollutions dues aux véhicules très vieux.
C’est l’ensemble de ces engagements que Foli-Bazi a pris devant les plus hautes autorités du pays, le 13 octobre dernier. Pour qu’il ait de résultats, il faut nécessairement  des contrats de performance, ce qui sera fait par chaque directeur dans les prochains jours.
« La tournée de prise de contact et le séminaire gouvernemental qui s’est achevé par des engagements écrits et signés nous oblige à faire de l’environnement et des ressources forestières, une gestion axée sur les résultats » a laissé entendre le ministre.
le ministère de l’environnement est transversal et est appelé à travailler avec plusieurs secteurs. Pour éviter que certains ne freinent son élan de travailler à l’atteinte de ses objectifs, des propositions leurs seront envoyées et des comités interministériels formés pour faire avancer les projets dont les expertises sont multidimensionnelles a ajouté le ministre.
Pour conclure le ministre après avoir remercié les directeurs dit pouvoir compter sur la performance et les capacités professionnelles des uns et des autres pour construire le chantier de l’environnement et des ressources forestières.

 

Top