Aller au contenu principal

Les points focaux de l’OIBT capitalisent les initiatives de restauration des paysages forestiers.

Publié le : 02 déc 2019
Les points focaux de l’OIBT capitalisent les initiatives de restauration des paysages forestiers.

Les pays de l'Afrique de l'Ouest et leur partenaire l'OIBT échangent sur les stratégies de restauration des terres des petits exploitants.

En prélude à la 55ème session du Conseil International des Bois Tropicaux  (CIBT)  prévue du 02 au 07 décembre 2019 à Lomé,  un atelier sous régional sur « la promotion de la restauration  des paysages forestiers par le biais des petits exploitants en Afrique de l’Ouest » s’est tenu du 27 au 29 novembre 2019 à Lomé. Une occasion pour les points focaux de l’OIBT de se pencher sur les initiatives innovantes de restauration des paysages forestiers. Le secrétaire général du ministère de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature, le Lt/Col. Koffi Aoufoh Dimizou a au nom de son ministre présidé ce 27 novembre à la cérémonie d’ouverture.
Dans son élan de lutte contre la dégradation des paysages forestiers, le Togo a adopté des stratégies tendant à encourager la mise en place et la gestion des systèmes de collaboration entre petits producteurs basés sur des initiatives privées et communautaires couvrant toute la chaîne de valeur et d’approvisionnement depuis le site forestier jusqu’au marché. Tout comme le Togo les autres pays de la sous-région multiplient leurs efforts pour faire de telles innovations des moyens de restauration à porter à échelle..
Les pays africains ne sont pas les seuls dans cette lutte, ils sont soutenus par l’organisation internationale des bois tropicaux (OIBT) qui initie à chaque  session un atelier dans ce sens.
Il est à noter que la plupart des petits exploitants forestiers africains détiennent une bonne part des terres dans leurs exploitations. Le but cet atelier c’est aussi d’amener cette cible à contribuer à la gestion durable des écosystèmes forestiers au niveau des différents pays Ouest africains.

Les initiatives de restauration des terres au centre d'un atelier de l'OIBT à Lomé


Durant ces trois jours, les participants ont échangé sur des questions de restaurations de paysage forestier à partir des exemples d’initiatives au niveau local et régional. Des leçons tirées des expériences de chacun des pays ont permis de formuler des initiatives innovantes de restauration des terres.
« La restauration des paysages forestiers permettra de maintenir les équilibres de nos écosystèmes et réduire la dégradation des terres. Aujourd’hui, dans nos pays tropicaux des questions de dégradation des terres sont des questions environnementales émergentes qui nécessitent des réponses appropriées » a souligné le Cdt. Alaba Piyoabalo, directeur général de l’Office de développement et d’Exploitation des Forêts (ODEF) et point focal OIBT.
Auparavant, le représentant du ministre, le Lt/Col. Aoufoh Koffi Dimizou  a fait remarquer que de nombreuses initiatives internationales de restauration des paysages se développent à l’instar de l’initiative AFR100 dans laquelle le Togo s’est engagé à restaurer 1,4 millions ha de paysages forestiers sur les 100 millions d’hectares de terres que l’Afrique compte reboiser d’ici 2030.

Top