Aller au contenu principal

11 sous- projets communautaires pour lutter contre les changements climatiques

Publié le : 11 nov 2019
11 sous- projets communautaires pour lutter contre les changements climatiques


Le groupe de la Banque Mondiale a financé 11 sous-projets communautaires dans la région maritime à hauteur de 1,2 milliard de FCFA.

Une cérémonie de signature des conventions de gestion de 11 sous-projets communautaires pour le compte du projet d’investissement de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA ResIP) est intervenue, ce vendredi 8 novembre 2019 à Lomé entre  le ministre de l’environnement du développement durable et de la protection de la nature, le Prof. David Wonou Oladokoun et les porteurs de projets, les ONGs d’appui et les présidents des commissions préfectorales de développement durable (CPDD). L’ensemble des financements issus de IDA et du FEM par le biais de la Banque Mondiale s’élève à 1, 543 813 405 FCFA. Ces conventions engagent les communautés aux respects des clauses qui y sont contenues, afin d’atteindre la finalité, celle de réduire la vulnérabilité des bénéficiaires que sont les femmes et les jeunes.
Les principales activités des 11 sous-projets communautaires sont entre autres, la gestion des aires communautaires de haute valeur écosystémique, la gestion durable des terres, la réhabilitation des petites infrastructures endommagées par les aléas. A cela s’ajoutent les travaux de curage des canaux naturels pour l’amélioration de la performance des  canaux de drainage des eaux, la pollution et la gestion des déchets et les activités génératrices de revenus.
Le projet WACA a dit le ministre intègre si bien l’orientation du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé à lutter contre la pauvreté. Il s’agira en fait, pour les 11 sous-projets, d’assurer aux ménages et aux communautés dévalorisées, un meilleur accès aux infrastructures socioéconomiques et une amélioration dans la gestion durables des terres et des forêts.

signature de convention des sous-projets communautaires du projet WACA
Un porteur appose sa signature sur la convention


Les porteurs ont dans un mot, remercié le gouvernement togolais et le groupe de la Banque mondiale pour cet accompagnement des communautés a à l’heure de la décentralisation.
« Je vous donne l’assurance que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour faciliter et veiller à l’exécution du projet WACA en toute transparence en vue de l’atteinte des objectifs » a réitéré le ministre Oladokoun qui compte mettre en place un mécanisme de contrôle de l’exécution physique et financière, afin de garantir l’efficience et  l’efficacité de la gestion des sous-projets.
Le ministre a enfin invité tous les acteurs impliqués à s’engager sans réserve afin de conduire la mise en œuvre conformément aux orientations stratégiques préalablement définies.
Rappelons que la convention de financement qui a fait objet de signature a été validée par l’ensemble des acteurs concernés.

photo des participants après la signature

 

 

Top