Aller au contenu principal

Un manuel pour faciliter la gestion du FNDF

Publié le : 09 sep 2019

Le MEDDPN opte pour une bonne gouvernance du FNDF.

 

La bonne gouvernance des deniers publics au profit de l’accroissement du patrimoine forestier de l’Etat, c’est l’un  des objectifs poursuivis par le Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature (MEDDPN). Pour l’atteindre le gouvernement a commis un consultant pour élaborer un manuel d’opérations du Fonds National du Développement Forestier (FNDF). Un véritable mécanisme pour améliorer et faciliter le fonctionnement interne de ce fonds. Pour enrichir ce dernier, une trentaine de participants, se sont réunis au relais de la Caisse à Lomé, le 30 août 2019. Le directeur de cabinet du MEDDPN, Dr. Kodjo Kudadzé a suivi le déroulement des travaux.
Le FNDF est un compte d’affectation spéciale ouvert dans les livres du Trésor Public.  C’est un important outil opérationnel de mobilisation des ressources de l’Etat. Il est créé par la loi N°2008-009 du 19 juin 2009 portant code forestier (article  140). Après douze ans de gestion, il s’est avéré nécessaire de marquer une pause pour faire un diagnostic des exercices passés afin de proposer un manuel pour la suite de la gestion du Fonds.
 Au moment où les ressources de l’Etat s’amenuisent, ce mécanisme doit s’imposer au ministère, c’est pourquoi le directeur de cabinet, Dr. Kudadzé  Kodjo a demandé aux participants de mettre assez de sérieux pour que le département ait un document qui reflète les préoccupations, en matière de gestion des finances de l’Etat.
Validé le 30 août dernier, ce manuel  d’opérations du FNDF a pour entre autres objectifs principaux : assurer la régularité des traitements des opérations augmenter la fiabilité des informations produites,  faciliter les opérations de contrôle,  améliorer le rendement,  fournir un cadre formel d’exécution des opérations à caractère administratif. Bref il s’agit d’utiliser rationnellement l’ensemble des moyens  mis à dispositions du département pour plus de résultats concrets dans la foresterie.
A l’issue des travaux, plusieurs recommandations ont été faites. Il s’agit de rendre le manuel concis et clair pour être accessible aux utilisateurs, il faut aussi arrimer cet outil à la loi organique de 2004, relative à la loi des finances et autres dispositions en vigueur comme le code des marchés publics et en cours d’élaboration au ministère.

 

Top