Aller au contenu principal

La préservation des écosystèmes, une préoccupation de l’UEMOA et de la CEDEAO

Publié le : 30 juil 2019
La préservation des écosystèmes, une préoccupation de l’UEMOA et de la CEDEAO

Deux nouveaux programmes initiés par l'UEMOA et la CEDEAO dans le domaine de la préservation de la biodiversité, bénéficient des fonds de la commission de l'EU pour un montant de 65 milliards.

 

Le ministre de l’environnement, du développement durable et de la protection de la nature, Prof. David Wonou Oladokoun, a  pris part, le 25 juillet dernier  à Ouagadougou au Burkina Faso à la réunion du conseil des ministres en charge de l’environnement de l’UEMOA. La session a été consacrée au lancement de deux importants programmes. Il s’agit de PAPBIO : Programme d’Appui à la Préservation de la Biodiversité et des écosystèmes fragiles, à la gouvernance environnementale et au changement climatique. Le second, a pour sigle PAPFOR qui signifie, Programme d’Appui à la Préservation des écosystèmes Forestiers en Afrique de l’Ouest.
Les deux programmes découlent d’une initiative conjointe de l’UEMOA et de la CEDEAO et bénéficient de l’appui financier de la Commission de l’Union Européenne pour un montant de 65 millions d’Euros soit 47 milliards de FCFA.
Le ministre togolais de l’environnement a lors du conseil des ministres plaidé pour que ce programme prenne aussi en compte la préservation de la biodiversité du complexe Ôti-Kéran, qui s’intègre parfaitement dans le complexe régional de WAPO (complexe W-Arly -Pendjari et Ôti- Kéran).
En prélude à cette réunion des ministres en charge de l’environnement, le Secrétaire Général, Lt/Col. Dimizou Aoufoh a pris part à la réunion des experts, toujours dans la capitale Burkinabè.

 

Top