Aller au contenu principal

1er mai 2019 célébré avec faste au MEDDPN

Publié le : 03 mai 2019
1er mai 2019 célébré avec faste au MEDDPN

Le 1er mai placé sous le sceau de la mobilisation.

L’ambiance était festive au Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature, ce jour du 1er mai, journée internationale des travailleurs. Ici les employés et leur employeur se sont côtoyés pour célébrer en toute beauté cette fête, qui a été marquée par des réjouissances, de partage de mets et de conseils du 1er responsable, le Prof. David Wonou Oladokoun.
C’était aux environs de 13h que  la fête du 1er mai a effectivement commencé dans la cour du cabinet du MEDDPN par une minute de silence en mémoire de tous les camarades du ministère qui ont quitté cette vie.
Après cette courte prière, place à la fête proprement dite. Celle-ci a été marquée par l’intervention du ministre, qui est une invite pour un travail bien fait, dont les résultats  contribueront au développement du pays.
« Nous avons une obligation de résultat. C’est pour ça que nous avons saisi cette occasion pour lancer un appel pathétique à nos collaborateurs, afin de les amener à traduire dans les faits les contrats de performances. Et c’est en cela que la mobilisation dont nous avons fait preuve, est celle qui nous permettra de secouer le baobab, faire tomber les feuilles mortes et laisser apparaître de nouvelles feuilles qui apporteront les fruits et la verdure pour tous. Et c’est en cela que nous avons convié nos collaborateurs à fêter le 1er mai 2019 » a dit le camarade Oladokoun. Il a conclu en rappelant à ses collaborateurs, qu’au-delà des droits, il y’a aussi des devoirs à respecter vis-à-vis de son employeur.
Auparavant, le directeur des Affaires Administratives et Financières (DAAF), M. Comlan Awougnon, a dans son mot introductif, remercié le ministre pour avoir donné l’opportunité à ses agents de célébrer la fête à ses côtés. Il a, pour l’occasion rappelé l’historique du 1er mai avec les travailleurs de Chicago, qui ont au risque de leur vie, mener des luttes jusqu’à obtenir l’amélioration de leurs conditions de travail. Cette dignité du travailleur, s’est perpétuée au fil des ans depuis 1886. Le DAAF a aussi invité ses camarades à s’inscrire dans la nouvelle dynamique du ministère de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature pour des résultats probants.

 

Top