Aller au contenu principal

GIZ : Démarrage de l’inventaire forestier dans les Lacs

Publié le : 23 fév 2018
lacs

« Lancement officiel de l’inventaire forestier de la préfecture des Lacs »

L’atelier de partage des résultats de l’inventaire forestier de la cartographie participative et de la validation du Plan Directeur Forestier Régional (PDFR),de la région maritime qui s’est tenu du 21 au 22 février, s’est achevé  avec le lancement  de l’inventaire forestier de la préfecture des Lacs. C’est  le préfet, des lacs,  M. Benissan Tètèvi Daté qui a lancé officiellement cet inventaire. Il  avait à ses côtés le directeur de la Planification et des Etudes, M. Akpamou kokouvi Gbétey, représentant le ministre de l’environnement et des ressources forestières et. Etaient aussi de la partie les autres préfets de la région maritime et les chefs traditionnels         .

Le processus de l’inventaire forestier de la préfecture des lacs a commencé par les préalables que sont la cartographie participative des 9 cantons  de cette localité et la méthodologie à suivre sur la base des résultats du pré-inventaire.

Lancé le 22 février à Tsévié, l’inventaire de la préfecture des lacs va démarrer sur le terrain,  le 5 mars 2018 et  prendra fin le 21 mars. Au total 273 placettes seront enfouies pour couvrir une superficie de 40100 hectares.

Le souhait exprimé par les acteurs est de voir cet inventaire aboutir  avec des résultats escomptés, lesquels serviront à l’aménagement forestier qui va dans la durabilité des multiples fonctions de la forêt, notamment, la production du bois, la protection de la nature, l’accueil du public et autres.

Le préfet des lacs a exprimé sa joie pour le choix  porté  sur sa préfecture pour servir de modèle de restauration des paysages forestiers. Il  a pour terminer remercié la GIZ pour son accompagnement technique et financier. Les mêmes remerciements ont été réitérés par M. Akpamou qui a aussi témoigné sa gratitude au nom du ministère à la coopération allemande pour ses appuis multiformes dans la réhabilitation des forêts au Togo.

Pour permettre aux 9 cantons d’informer les communautés,la GIZ leur aremis des tableaux d’affichage et des cartes participatives.

Le chef du programme ProREDD, M. Andréas Schleenbaecker a fait cas de la  disponibilité de son équipe sur des aspects techniques.Pour lui l’inventaire de la préfecture des lacs est un outil dont les résultats serviront aux communautés pour leur développement durable.

GIZ

 

Top