Aller au contenu principal

Inventorier les Polluants Climatiques de Courte durée de Vie

Publié le : 15 fév 2018
polluants

"Le Togo a lancé son plan national de réduction des polluants climatiques de courte durée de vie"

Le ministère de l’environnement et des ressources forestières a lancé ce 15 février, le projet de planification de la réduction des polluants climatiques de courte durée de vie.  Les participants  venus des départements ministériels concernés, des  ONG, du secteur privé et de l’Université de Lomé ont une journée pour donner des orientations au document du consultant.  C’est le ministre de l’Environnement et des Ressources forestières, M. André  Johnson qui  a procédé au lancement de cette activité à son cabinet.

Les Polluants Climatiques de Courte durée de Vie (PCCV) sont entre autres le carbone, le méthane, l’ozone troposphérique et certains hydrofluorocarbones. Ces substances bien qu’ayant une courte durée de vie dans la nature ont des effets sur le réchauffement global qui impactent négativement sur l’environnement, la santé humaine et sur l’économie des pays. C’est pourquoi l’initiative de la Coalition pour le Climat et l’Air pur (CCAC) a décidé de renforcer les capacités institutionnelles de 7 pays africains.

C’est dans ce cadre que le Togo a officiellement lancé son plan national de réduction des polluants climatiques de courte durée de vie.

Selon le point focal de la CCAC, M. ESSIOMLE Kossivi, ces substances contribuent au réchauffement climatique et donnent des maladies notamment, le cancer, les maladies cardiovasculaires, les maladies pulmonaires, l’asthme et bien d’autres. Elles affectent également l’agriculture dont dépendent ces pays africains. C’est ce qui justifie l’élaboration au niveau du Togo du document, qui doit répertorier, les différentes sources d’émissions.

Le ministre Johnson a relevé les efforts du Togo qui se résument par le développement des transports en commun pour diminuer les émissions de noir de carbone, l’introduction des méthodes de collectes et de traitement des déchets solides pour réduire les émissions de méthane. Il a également énuméré les grandes réformes qui sont en train d’être prises pour réglementer l’importation des véhicules d’occasion.

Selon l’ONU-Environnement, il faudra une action rapide pour réduire les polluants climatique de courte durée de vie  cela éviterait chaque année 2, 4 millions de décès prématurés liés à la pollution de l’air d’ici 2030.

Top