Aller au contenu principal

Le Togo et la Banque Mondiale échangent sur le futur projet WACA

Publié le : 26 déc 2017
environnement; etude d'impact; eco-tourisme

« Projet d’investissement de la résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest, une mission de la banque Mondiale séjourne au Togo »

Dans le cadre de la préparation du « projet d’investissement de la résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest », en englais West Africa  Coastal Areas Managment Program (WACA), une mission de la banque Mondiale séjourne au Togo du 18 au 20 décembre. Le but de cette mission est d’aider le Togo à parfaire les documents exigés avant tout financement. Pour permettre aux acteurs nationaux d’être au même niveau d’information, un atelier d’évaluation des documents s’est tenue le 19 décembre au cabinet du ministère en charge de l’environnement.

 Le projet d’investissement de la résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest, sera cofinancé par le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et IDA. Le FEM financera les aspects éco-systémiques  tandis que  l’IDA s’occupera des aspects côtiers.

Le projet WACA a une envergure régionale et couvre 6 pays de l’Afrique de l’Ouest à savoir, le Benin, le Sénégal, la Mauritanie, la Côte d’Ivoire, Sao Tomé et Principe et le Togo.

Le Togo doit aller plus vite et même anticiper sur la préparation de certains documents pour être à jour d’ici mars 2018. Période retenue pour les négociations des accords de financement avec la Banque Mondiale à Washington. C’est ce qui ressort des observations des experts de la mission qui ont promis apporter leur savoir-faire dans le domaine à l’équipe togolaise.

Top