Organes rattachés



Le ministère de l'environnement et des ressources forestières exerce la tutelle sur les institutions et organismes suivants:
 
L’agence nationale de gestion de l'environnement (ANGE)
 
L’ANGE est un établissement public doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière créé par la loi n°2008-005 du 30 mai 2008 portant loi-cadre sur l’environnement. Elle est placée sous la tutelle du ministère de l’environnement et des ressources forestières et accompagne les citoyens à préserver l’environnement dans une perspective de jouissance de leur droit à un environnement sain, droit reconnu par l’article 41 de la Constitution togolaise du 27 octobre 1992. L’ANGE n’a derrière elle qu’une brève histoire d’une année avec un staff provisoire réduit opérant essentiellement au niveau central malgré sa vocation et son ambition de couverture territoriale nationale. Un conseil d’administration de neuf (9) membres désignés oriente avec détermination l’action de la Direction Générale qui supervise la gestion quotidienne des départements techniques.

La protection de l’environnement est aujourd’hui un impératif internationalement reconnu. Les différentes conventions de Stockholm en 1972 et de Rio de Janeiro en 1992 et les engagements de Johannesburg en 2002 attestent de la préoccupation du monde entier pour le sujet. Les changements climatiques, les inondations devenues récurrentes dans certaines zones de notre pays, et la dégradation des terres sont quelques-unes des conséquences pernicieuses du phénomène de la dégradation de l’environnement.

Aujourd’hui, dans l’intérêt des générations présentes et futures et surtout par souci de ne pas compromettre à moyen et long termes les effets positifs de la croissance économique, le Gouvernement a érigé en priorité nationale la gestion de l’environnement et des ressources naturelles, dans une vision de gouvernance améliorée.

C’est donc l’idée qui sous-tend la création de l’Agence Nationale de Gestion de l’Environnement (ANGE) par la loi 2008-005 du 30 mai 2008 portant loi-cadre sur l’environnement qui, a pour vocation de promouvoir un cadre de partenariat favorisant une gestion participative de l’environnement au TOGO.

www.angetg.org  ;
 

L’office de développement et d'exploitation des forêts (ODEF)
En 1971, à la suite de l’évaluation du « Projet de Développement des Ressources Forestières », il a été recommandé, pour la poursuite des activités, la création d’une unité autonome disposant d’une certaine souplesse, compte tenu de la spécificité du secteur. Ainsi naissait, par Décret Présidentiel N° 71/204 du 13 novembre 1971, l’ODEF. Il était placé sous la tutelle du Ministère en charge du Développement rural. Aujourd’hui, il est sous la tutelle du Ministère en charge de l’Environnement et des Ressources Forestières.
L’ODEF est un établissement étatique à caractère industriel et commercial doté de la personnalité civile, de l’autonomie administrative et financière. Il est habilité à passer tous actes nécessaires à la réalisation de son objet, notamment posséder, aliéner et hypothéquer ses biens et signer tout contrat ou bail à cet effet. Il peut aussi effectuer toutes opérations de crédits bancaires avec l’accord de son Conseil d’Administration pour assurer son fonctionnement.
 

www.odef.tg ;
 

La commission nationale de développement durable (CNDD);
 
Le fonds national pour l'environnement (FNE) ;
 
La commission nationale consultative de gestion des ressources forestières (CCGRF) ;
 
La plate-forme nationale pour la réduction des risques et catastrophes.